transparent

l'Age d'Or de Dijon-Prenois 27 28 juin 2008

Image du diaporama
« Précédente | Suivante »


Comme a notre habitude, le Ding’Opel Club est venu au grand prix de l’age d’or, événement annuel de l’auto ancienne en général.

Cette année, nous avons disposé du fourgon de Vincent pour acheminer notre matériel, ce qui a soulagé nos chères anciennes. Dés l’arrivée sur place, le spectacle se faisait entendre sur le circuit et tout en montant notre stand, nous regardions également les autres anciennes recherchant leur espace club, le tout avec une météo digne des plus beaux été.

L’arrivée de Jean Yves Delafontaine et Babeth en même temps que moi accompagné d’Arnaud Jorret, Vincent quelques minutes après, c’est au tour de Brian et Alain Hauss de nous rejoindre afin de tout installer et d’être libre d’aller voir le spectacle par la suite. Puis, arrivèrent Julie et Xavier Caldès, Fred arrivera en fin de matinée accompagné de Gigi et Thibaud puis Nadine dans l’après midi avec sa manta. Nous avons eu également le visite de Tessa et Yves Devroey, Laurent Fusi et de sa maman, mais aussi de la famille Bardot, ainsi que d’autres amis , Thomas Pelletier, Mario Lomazzi, Stéphane Rochier ,Gilles et Sylvie Kania , Pascal Houdelstein.

Non loin de nous les Opel de l’OCCF et du ROCS montraient que les Opel ne sont pas en reste. Mais aussi, bien d’autres voitures et objets rares circulent dans cet espace club, une ferrari Daytona par-ci, plusieurs Bugatti par-là, quelques américaines, des anglaises et bien sur, toutes les marques de notre hexagone.

Sur la piste, le traditionnel « saloon cars » était visiblement moins chargé alors que le challenge « asavé » était lui, plutôt bien rempli, avec notamment, les commodore de Stéphane delecour et Gérard Bonnamour, sans oublier l’Alpine de notre ami Jean Claude Chervier. Une nouveauté cette année, le challenge V8 yankee, regroupant les mustangs, camaro, corvette, et autres AC cobra térrifiantes, du spectacle sur la piste autant que pour les oreilles par le grondement de ces V8 musclés.

Le dimanche après midi, il est tant de penser au retour, démontage du matériel et reprise de la route vers 17h30, chargé de belles images et de bruit de moteurs ! En tout cas, l’an prochain, j’y serais !!!

Eric Ledoult


«Sortie précédente | Sortie suivante »